07/11/2008

Noël en cuisine, la Bûche de Noël

 

f60278f41
 

Dans la cuisine ce matin, branle bas de combat,

Le Kilo de farine s’entretient avec le Kilo de sucre.

Le placard en tremble,

c’est qu’ils ne se sont pas encore mis d’accord.

Préparer Noël est très sérieux,

Chacun doit être à la fête,

Et pour que le miel entre dans les cœurs,

beepot1

Les papilles doivent en connaître les saveurs.

Voilà ce matin ce qui tient en émoi, les coquins ….

dyn010_original_171_200_gif_2619099_9931185a5b400f5fb0e77678817efaa5

Voilà que la boîte à œufs s’en mêle :

oeufs0085

" Et mes œufs, mes œufs impossible de faire sans eux ".

Le beurre, grandiloquent comme toujours,

speis027

" sans matière grasse, point de tarte ".

" Pour la légèreté, faudra qu’il repasse ",

soupira dans son coin la levure en paquet.

Sa cousine en sachet se mit à rire sous cape.

Le sucre brun, le sucre glace vinrent à la rescousse,

Un compromis voilà le mieux,

Le dessert, cela est sérieux,

Finir sur une touche délicate un repas copieux…

dyn010_original_171_200_gif_2619099_9931185a5b400f5fb0e77678817efaa5

Afin de calmer tant soit peu l’échauffourée,

Le kilo de farine donna le ton à la discussion .

" Voyons quels sont vos avis sur la question ? "

Les œufs se sont jetés à l’eau les premiers,

" Meringues à la crème poire raisin,

100_6248~1

volutes de neige fondant au palais "

La levure en paquet se gaussa d’un rien,

" Quelle idée saugrenue que celle-là !

gardez en mémoire que nous fêterons Noël ,

pâte levée pour tarte canadienne aux noix de pécan,

100_6251

libérera nos sens vers les grands espaces blancs"

dyn010_original_171_200_gif_2619099_9931185a5b400f5fb0e77678817efaa5

Le beurre pompeux,

" Que nenni de tout cela,

Feuilleté aux fraises et à la chantilly,

100_6253

Voilà le point final digne de ce repas. "

La levure en sachet, narquoise, se leva,

" Fi, de ce dessert qui défie

toutes les lois de la pesée,

Gâteau praliné à la noisette,

100_6255

Une pâte de Savoie, légère, aérienne,

Déclinera en douceur la fin du réveillon. "

dyn010_original_171_200_gif_2619099_9931185a5b400f5fb0e77678817efaa5

Le sucre brun, s’enhardit,

" Tarte au sucre, fumante et moelleuse,

une bouchée, fondante sur la langue gourmande. "

Le beurre de répliquer :

"  N’y songer pas, Mon Cher,

Pagnon est votre nom,

Jamais vous ne serez Pagnol,

qui d’un mot savoureux,

Aurait pu clore ce festin,

Faites-vous en une raison "

dyn010_original_171_200_gif_2619099_9931185a5b400f5fb0e77678817efaa5

Le sucre glace ne tint plus en place,

" Muffins à la cannelle, fourrés au chocolat,

100_6256

Bagels au gingembre

100_6259

Mignardises délicates, en treize places,

Senteurs de Provence

Griseront les pensées. "

En Maître de cuisine, le Kilo de Farine reprit :

"Cette coutume du pays de Daudet,

au retour de la messe, offrons la à la liesse. "

dyn010_original_171_200_gif_2619099_9931185a5b400f5fb0e77678817efaa5

Le Kilo de sucre qui jusque là s’était tu :

" les pages du recueil de pâtisserie,

vous les avez survolées,

gas_cuisinier25

sans qu’aucun dessert ne soit adopté.

Mais quel était donc  celui de Noël dernier ?

Ma mémoire défaille. "

dyn010_original_171_200_gif_2619099_9931185a5b400f5fb0e77678817efaa5

Et les deux levures, le sucre brun, le sucre glace,

La boîte à œufs , le kilo de farine,

De fredonner en chœur,

" La bûche de Noël , pardi !

Voilà qui est de circonstance".

242046_AKRQ1PC5GLPBI6NDUS7UAZDAP27WEG_photo_0035min_H015717_L

Une souris qui passait par-là,

" tant de palabres, pour un dessert immuable.

Pfffft….. "

dyn010_original_217_135_gif_2619099_f2f9c09b3d23d19d85f6d3cb5dee46ad