31/10/2009

Le bouleau prisonnier du mur d'Halloween

 

bouleau DSC_0127

Un jeune bouleau, dans un parc, voulait voir le soleil.

Il était si petit et ses voisins ,les arbres adutes, si grands,

lui bouchaient l'horizon, il ne connaissait que la pénombre.

Ah! ce soleil, on le disait chaud, on le disait brillant.

Son père et sa mère lui promettaient que lorsqu'il serait grand

ce soleil , enfin, il le verrait.

Le jeune bouleau n'était pas patient,

il tendait ses menues branches le plus haut qu'il le pouvait mais  la barrière de feuillage de ses parents était sa prison

Alors, chaque nuit, quand les arbres étaient endormis,

il prenait ses racines à son cou et partait découvrir le parc.

Mais dès le premier chant de l'oiseau, il reprennait  sa place à l'ombre de papa , maman.

Il avait découvert qu'un mur très haut encerclait le parc.

Un gardien de pierres,  de 2 mètres de haut.

"Que fais-tu ici, au milieu de la nuit ?" Lui avait-il demandé de sa voix bourrue, effrayante même.

Depuis, le jeune bouleau se méfie, et attend souvent de longues heures que les pierres enfin s'endorment.

 Un soir d'halloween, une sorcière l'entendit pleurer et le vit si découragé, qu'elle lui promit que dès le lendemain, il verrait enfin le soleil.

sorcières DSC_0183

Chose promise, chose dûe, et la parole d'un sorcière vaut de l'or, puisque depuis cette nuit, sans quitter sa famille et le parc qui l'a vu naître, le jeune bouleau accompagne le soleil dès son levé.

 bouleau DSC_0128

bouleau DSC_0125