11/04/2008

Papiers cadeaux:perles noires en sautoirs

Papiers Cadeaux : Perles noires en sautoirs.



 

Deux points noirs lumineux , derrière une fenêtre, dansent en ce matin d’hiver. Dehors, le monde est différent, le long de l’avenue, au rythme des feux,rouge, orange ou vert, les voitures des navetteurs disparaissent dans le nuage de cristaux de neige. Ce monde là , si blanc, si différent, les deux yeux noirs, derrière la vitre le découvrent avec étonnement.

dyn004_original_150_150_gif_2619099_5800d58d7a53b2239efbb08d23cd84cc

 

Deux autres points noirs se sont accrochés aux reflets lumineux , et ces yeux-là scintillent de joie. La valse des flocons au-delà de la vitre, cet accord en trois temps, autrefois, ses souliers connaissaient les pas. Et du fond de sa mémoire, éclatent les images de vastes forêts enneigées d’où parfois, sortait le loup.

110278699520

 

Ces yeux noirs sont si loin déjà de cette vitre, de cette avenue où les pneus crissent. Ils se sont envolés dans les tourbillons de neige, vers le monde qui les a vu naître . Oh, il y a bien longtemps de cela. La grande cheminée où les flammes ronronnent, jouant d’ombres rouges sur les murs blancs. Les coups répétés des bottes que l’on frappe pour éconduire la neige, incrustée dans le dessin des semelles. Et l’odeur du bois lovée dans le souffle du vent qui s’engouffre précédant l’homme, les bras chargés de bûches. Ces yeux noirs, perdus dans les rêves merveilleux d’hier, sont interrogés brusquement par les prunelles impatientes de sa voisine.

divers_noel8

 

" Quel est donc ce sorcier, qui en pointillé, métamorphose ainsi toute la cité ?

Quel sort a t’il jeté , pour qu’un pinceau surligne de blanc les toits, les cheminées ?

Regarde, mais regarde…..Et souviens-toi du gris en chape sur l’avenue, c’était hier, il n’y a pas longtemps. Quand la pluie noyait les passants, freinait le temps. Par quelle magie en un instant, les larmes d’hier sont-elles devenues paillettes étincelantes ?

Sais-tu cela toi qui te perds dans les songes d’antan ?

Réponds, réponds moi….

110277139116

 

Pas de magicien dans tout ceci, voilà que l’hiver s’avance et dans son élan, gèle au passage les nuages de pluie.

L’alchimie éclate, en milliers de cristaux, les perles d’eau, et façonne à son gré les flocons ouatés. Neige est la nom que l’on lui donne, elle est reine dans le cœur des enfants de ce monde, boules ou bonhommes seront compagnons de jeux.

A l’aurore, toute l’avenue sera immaculée,juste avant que ne recommence le lent ballet des usagers. Alors, ce sera , glissades, accrochages, et coup de klaxon, fini la tranquillité.

Mais de quel monde es-tu pour ignorer la neige ?

branches_lumineuses

 

Le monde d’où je viens est brûlant sous le soleil, les terres sont arides , l’eau y est rare, les puissances de ce monde justifient les richesses de notre sol, et oublient dans leur coffre-fort, la peine d’un peuple.

Les enfants naissent, les enfants pleurent ,l’indifférence est charité, et demande que l’on s’efface. Etre niés, assistés, pour que par de-là les océans la conscience des uns soit rassurée.

Mais toi, d’où viens-tu ?

1165514632320

 

Oh ! là-bas est mon pays, recouvert de neige comme ici, les forêts sont immenses et les plaines aussi, mais le travail manque et les enfants ont faim

Alors pour les sauver , un mur est tombé.

Et…..

tn_nikolausaufbaer

 

Des cris joyeux soudain, font trembler les vitres, éclats de rires, larmes de joie.

Deux yeux noirs d’une fillette du Sud aux cheveux crépus, se noient dans ceux de la poupée un peu usée qui vient de découvrir la neige.

Deux autres yeux noirs d’un gamin de l’Est plongent dans ceux du petit ours fatigué, heureux de retrouver son maître.

Et les murs du Petit Château dansent

Et les murs du Petit Château chantent

Leurs papiers sont signés, ils ne sont plus étrangers, ils peuvent s’installer.

La poupée et le petit ours aux yeux noirs ont promis de ne plus se quitter.

Dehors, sur l’avenue, la neige tombe…la neige tombe….

decoration19

Les commentaires sont fermés.