09/04/2008

La Lettre

Des coups sourds …..

Encore et encore…..

 

Quel est donc ce bruit ?

Bords à bords enlacés,

 cherchant comment se rassurer,

 les papiers jaunis encornés,

s’accrochent effrayés.

dyn004_original_400_300_gif_2619099_4195a1c5c239a7dfd4d4eb94522df7b7

Des coups sourds…

Encore et encore…

 

Serait-ce enfin le temps d’accomplir notre mission ?

Reprenons notre pli,

rassemblons tout nos mots.

Où est donc cette marge ?

Qu’est devenu le titre ?

 

Des coups sourds

Encore et encore

 

Des coups sourds qui se rapprochent

L’encre délavée,

 usée,

 sonne le rassemblement

Les lettres se bousculent,

 se croisent,

 se démêlent.

J’ai un O de trop.

Vite , vite , comptons nos mots,

Alignons nos phrases

Mais où se cache le sens ?

 

Des coups sourds,

Encore et encore

 

Une lueur là-bas, déjà.

 

J’en ai perdu la signature,

184910

Et quel était donc le sujet ?

Souviens-toi, souviens-toi,

Du message à faire passer.

Ouf ! je me reconnais, je suis celle de John.

Et moi celle de Patricia

 

Des coups sourds,

encore, encore....

 

Plus proches, plus proches,

La date refuse de se ranger

C’est qu’elle a pris ses aises,

A courir les ans .

Noël 1929, voilà qui est écrit !

Le texte est-il cohérent ?

Relis-moi, je te prie.

Cher Père Noël,

Pourrais–tu, déposer au coin de cette cheminée,

Une bicyclette rouge.

Je te remercie d’avance, et te souhaite bon voyage

John

cyclisme012

Et moi, crois-tu que je sois enfin dans le premier jet

Cher Père Noël,

J’aimerais , comme mon frère, une jolie bicyclette,

Mais pourrais-tu ajouter une merveilleuse boîte de chocolats

Je te remercie d’avance, et te souhaite bon voyage

Patricia

cyclisme010

Cette fois, tout est rentré dans l’ordre,

Mais ce n’est pas mince affaire

De se présenter devant Père Noël

Après tout ce temps .

Près de 80 Noëls se sont éteints,

Crois-tu que ces cadeaux seront encore bienvenus.

Mais quelle idée de nous avoir si bien cachés dans la grande cheminée.

 

dyn010_original_531_345_pjpeg_2568049_e91e0235094ef60e1dd36279d04f6a6e

Je crois que les nouveaux propriétaires sont en train de rénover.

couronnes30

 

cette histoire, l'inspiration m'en est venue en lisant mon ami Phil, son post du 22 décembre 2007, histoire de Noël en réalité.

http://mon-irlande.skynetblogs.be

Cet après midi, la suite des aventures de la petite graine......

07:46 Écrit par nanny dans CONTES DE NOËL, La lettre | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : la lettre |  Facebook | |

Commentaires

superbe et tu fais bien de les accoucher sur la feuille ces mots, febril en ce mois d'avril, ils doivent être bien fatigués de parcourir la marge de gauche à droite, comme des parents qui attendent naissance...

Rouler rouler messieurs les vélos.. et raconter nous vos voyages

Écrit par : adespota | `2008-04-14 à 12.15:50 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.