08/04/2008

Le Fantôme de l'autoroute

chat3

On raconte, le long des prés de l’autoroute

Qu’il s’y passe de bien terribles frayeurs,

La nuit venue.

lapins%20(10)

Dame lapine emmenant sa famille

Grignoter la luzerne et le trèfle,

Rentre au terrier dès le soir tombé.

Ce n’est pas le défilé des phares,

Qui lui fait rebrousser chemin,

Elle en a vu d’autres.

Ce n’est pas non plus,

L’air nauséeux qu’elle respire,

De cela aussi elle s’accommode,

Voitures-37

Bien que pour le moment,

Le chassé-croisé est intrépide .

Y aurait-il une festivité, un salon

Du côté de Bruxelles, pense t’elle ?

Un pensée à prendre au premier degré,

Naturellement

 

La rumeur parle de fantôme de l’autoroute,

Est-ce bien sérieux ?

Est-ce une baliverne ?

Dame lapine, à charge d’âmes,

Point question pour elle

D’établir la justesse de ces bruits.

Donc Dame lapine rentrait au bercail

Quand soudain, elle stoppa net,

Poussant à couvert ses petits

Qui lui suivaient la patte.

Dame Lapine ferma les yeux,

Les ouvrit grands devant,

Ses poils se hérissèrent,

Elle failli se pâmer.

Non, non,…. Les fantômes,

Ce ne sont que des histoires.

Allons courage, faisons face

lapins%20(50)

Dame lapine, Dame lapine !

Comme je suis heureux de vous rencontrer,

Si vous saviez dans quel pétrin, je me suis fourré.

Dame lapine en entendant cette voix

S’approcha : c’est toi Martin ?

C’est bien toi ?

C’est toi le fantôme de l’autoroute ?

Et elle éclata de rire !

Martin était recouvert d’un sac de plastique blanc,

De ceux dont les humains se débarrassent

Par les vitres de leurs voitures.

Elle riait à larmes en aidant Martin

Elle plia le sac, elle le déposerait plus tard

Dans la grosse poubelle de l’autoroute.

Elle riait encore lorsqu’elle vit la mine

Déconfite de Martin

Mais lui, Martin, il ne riait pas !

Dans cet accoutrement,

il avait fait fuir ses amis,

Il était fâché même,

Fâché de la bêtise de cet être humain,

Ayant si peu de savoir-vivre.

 

lapins%20(70)

 

Cette histoire un peu naïve vous fait sourire, et pourtant......

Commentaires

Bonjour Très jolie histoire et surtout très vraie quand on voit ce qu'on peut découvrir le long des autoroutes.
Je vous souhaite une agréable journée.
Amitiés

http://histoires-de-victoire.skynetblogs.be

Écrit par : Victoire | `2008-04-08 à 13.47:37 `

Répondre à ce commentaire

Très belle histoire. Moi j'ai un regret, avant sur la E42 , le long de la berge centrale on voyait toujours plein de petits lievres, maintenant ils ont disparus et je trouve cela bien dommage. Bizz Marie

Écrit par : cheera marie | `2008-11-25 à 20.30:41 `

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.